Ou l’échange

Aujourd’hui, déjeuner chez des amis….

Comment on se connaît? Et bien l’homme est le meilleur copain de mon chéri…

Ils n’étaient pas au courant de notre situation, chéri étant assez discret…

Un déjeuner d’autant plus intéressant que ce couple, qui a deux enfants (deux grossesses différentes), est passé par la case FIV ICSI…

Au délà de notre plaisir de déjeuner ensemble, ce moment était aussi l’opportunité de discuter de vive voix avec des personnes ayant vécues concrètement la chose… En effet, ces derniers temps, enfin depuis le mois de mars et le début des galères, je sens bien que je suis stressée… J’ai peur de cet inconnu à venir, de ce traitement.. J’ai peur des symptômes divers, et surtout, j’ai peur des échecs possibles… Totalement dépassée par la seule pensée que cela ne puisse jamais marcher….

Et très sincèrement, ça m’a fait du bien de parler, de pouvoir poser des questions concrètes … J’ai été rassurée de voir que malgré de grosses difficutés, des tentatives à 34 et 38 ans, et bien cela pouvait marcher, et plusieurs fois… En ce qui les concerne, grossesse 1 à la Fiv 3, et grossesse 2 à Fiv 2…. Très peu de manifestations pendant la stimulation… Et surtout, un recul sur les évènements qui vous fait appréhender les choses autrement…

Les conseils qu’elle m’a donné, car oui, le plus dur dans tous les cas, c’est toujours pour la femme (punaise, on est vraiment des looseuses quand même.. D’ailleurs, je pense que je reviendrai sur le sujet dans un autre post), c’est de lâcher prise au plus tôt… D’essayer de se ménager au maximum, car ce n’est pas non plus une partie de plaisir… De tenter de faire baisser son stress.. D’oublier la cigarette (punaise, ça va être dur pour moi… J’ai déjà fait mon max en passant du paquet à 4 par jour, et ce depuis un an)…De fonctionner étape par étape…

Alors, oui, je savais déjà un peu tout cela, mais de l’entendre, de voir les résultats concrets (deux puces adorables), et bien je ne sais pas, mais ça nous a fait du bien.. J’ai également senti que chéri se détendait aussi, car ce n’est pas facile… Mon homme, comme j’imagine d’autres, a une façon de vivre les choses très différente de la mienne, mais au fond, la peine, la souffrance, la peur, sont bien les mêmes… Ca aussi ça fera l’objet d’un post… Plein de choses à dire à ce sujet…

Bref, voilà les filles.. Je dis pas que je suis sereine, mais cet échange aura eu le mérite de me faire prendre un peu de distance, face à des émotions, des appréhensions certes normales, mais au final assez néfastes…

Publicités

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s