En passant

Le début des emmerdements

Mi-décembre 2011 : Rdv au centre des PMA 

Sur les conseils de mon gynéco, je prends donc rdv avec ce centre…. Mon gynéco m’avait dit que je pouvais leur expliquer que j’avais des inquiétudes et que l’on allait me prescrire quelques examens pour vérfier si tout allait bien..Je pars donc en quête du service, perdu au milieu de l’hôpital.. Les tours et détours dans ces couloirs (oui, j’ai un sens de l’orientation médiocre), me rapellent combien je déteste les hôpitaux.. L’odeur, les couleurs, les raisons pour lesquelles on vient également.. Bref, je prends sur moi et me présente à l’heure dite….

Le rdv ne commence pas bien… Tout de suite, le médecin (une femme), me demande pourquoi je suis seule… J’ai beau lui expliquer que c’est mon gynéco qui m’a dit qu’on allait commencer par faire quelques examens sur moi, que personne au standard n’a précisé qu’il était indispensable que l’on vienne avec son conjoint, elle se donne le droit de m’asséner sêchement que « un bébé, ça se fait à deux ! »

Nooooooon j’ai envie de lui dire, ah bon??? A ben c’est peut être pour ça que ça marche pas alors !!!! Voilà ce que j’ai envie de répondre… Mais je me retiens.. Je veux mes ordonnances pour passer mes examens….

S’en suivent quelques questions sur moi, mes antécédents, les antécédents de monsieur….

Ensuite, viennent les questions sur le pourquoi de cette demande de consultation.. Depuis quand nous essayons d’avoir un enfant…

Et là, encore une boulette de sa part… « Mais au fait, savez-vous comment se déroule un cycle? A quel moment vous êtes féconde? » Là, je ne le prends pas bien.. Je lui réponds il me semble, que si j’avais su que je venais pour une interro, ben j’aurai révisé avant…..

Elle m’assène ensuite toute la liste des examens que je vais devoir faire et lui transmettre. Elle me donne également deux feuilles à envoyer à la sécu pour acceptation de la prise en charge de notre FIV (Hein quoi déjà??)

Bref, je vous passe la suite, mais franchement, je me souviens être sortie de ce rdv complètement abattue et inquiète… Et en colère également… En colère d’avoir été traitée de la sorte, d’être limite prise pour une idiote….

D’ailleurs, par rage, je décide de ne rien envoyer à la sécu, et de prendre mon temps pour les examens…..

Janvier 2012 : l’écho doppler et la prise de sang

Prise de sang : 8 tubes de prélevés… Résultats totalement normaux (notamment au niveau hormonal, ce qui semble être important)

Echo dopppler  : Dingue ce que c’est désagréable, mais heureuse nouvelle, j’ai plein de fofos à droite et à gauche, la cavité est Ok, l’endomètre est Ok… La doc que je vois est très optimiste pour une conception naturelle de mon côté….

Au final, devant ces résultats posiitfs et optimistes, je décide de laisser tomber l’examen douloureux ; l’hystérosalpingographie….

Chéri, de son côté, ne semble pas encore décidé pour le spermogramme…. Je ne le pousse pas non plus, persuadée que tout va bien….

Février 2012 :

Nous partons en voyage de noces à l’Ile Maurice… Un voyage inoubliable… Fantastique…. Incroyable.. Reposant…

14 Mars 2012 :

Toujours pas de bébé à l’horizon…. Pfff…  Chéri décide alors de passer le spermogramme… Et là, le verdict tombe : CRYPTOZOOSPERMIE

Hein?? de quoi??? C’est quoi ça???? Sur le coup, je ne panique pas, mais je fonce sur l’ordi pour regarder ce que c’est….

La cryptozoospermie est définie par l’absence de spermatozoïdes observé à l’examen microscopique direct d’une goutte de sperme mais à l’opposé de l’azoospermie, une recherche approfondie permet d’en retrouver quelques uns (moins de 100 000 spermatozoïdes dans la totalité de l’éjaculât).


Quoi?? Comment ça rien à l’examen direct??? Comment ça moins de 100 000 zozos???

Je poursuis mes recherches, et trouve des résultats sur internet qui ne me rassurent guère… Du coup, je prends de nouveau rdv au centre de PMA… Mais pas de disponibilité avant le 09 Mai… Ca me semble tellement loin, je suis tellement inquiète ! J’ai l’impression de sombrer… Mon chéri lui n’est pas trop inquiet.. Il me dit qu’il a beaucoup abusé côté sorties, alcool, tabac et en plus il a été malade et a pris des antibios…

Mais cela ne me rassure pas… Je rapelle mon gynéco… Il comprends ma détresse, mes nombreuses questions, mais n’étant pas spécialiste, il ne veut pas trop m’en dire non plus… De toutes les façons, il devra repasser un spermogramme dans deux/trois mois pour confirmer… Comprenant que le pire dans tout cela, c’est d’être dans l’attente, complètement passif, il me donne les coordonnées du professeur O. sur Paris, qu’il connaît bien et qui est spécialiste de la FIV, et de toutes ces questions en général… Peut être pourra-t-il me proposer un rdv plus tôt…

Rdv est donc pris avec le professeur O. mais pour fin avril…. Pas de miracle…

Pfff.. Il va falloir patienter.. Attendre… Accepter d’attendre.. Pour ma part, les nombreuses recherches que je continue de mener ne me rassurent toujours pas…. Vraiment pas… Je commence alors à me préparer à l’idée que le bébé couette, cela ne va paut être pas être pour nous… D’ailleurs que bébé tout court, ce n’est peut être pas fait pour nous… Et les quelques inquiétudes sur ma vraie envie d’être mère, toutes les questions que j’avais sur ma capacité à…, ont disparu pour faire place à ce désir d’enfant profond, vrai et sincère….

C’est comme si en quelques jours, face à cette possibilité de ne pas avoir d’enfant, et bien toutes mes absurdes questions et doutes et réfléxions métaphysiques avaient disparu…..

Je décide d’envoyer les demandes d’acceptation du protocole de FIV à la sécu…

23 Mars 2012 : Hystérosalpingographie

Je décide en effet, pour être sûre, de poursuivre les examens.. Pour me donner certainement aussi, l’mpression d’être active et d’avoir un peu la main sur les jours qui défilent…

Je vais passer le détail de cette expérience.. L’examen est difficile, barbare je trouve.. Et pour moi, très douloureux, surtout après…

Mais bonne nouvelle, mes trompes vont très bien !! Et il semble d’après le doc que ce soit une excellente nouvelle…

Fin Mars / Mi Avril 2012 : L’attente

Et oui, l’attente… La patience… Une notion avec laquelle je me familiarise, ou tout du moins que j’essaie de dompter, car ce n’est pas mon fort…. Mon chéri et moi ne sommes pas au mieux de notre forme… Nous cogitons.. Nous avons du mal à nous soutenir… Moi, dans l’émotion, perturbée, obnubilée par ce sujet, inquiète, en pleurs parfois…. Et lui, calme, peu inquiet tant que rien ne lui est confirmé… Pragmatique et cartésien… Un peu dans le déni peut être aussi.. Refusant de voir le possible problème….

13 Avril 2012 : La claque

Le 12 avril, un matin, mon téléphone sonne. Le secrétariat du professeur m’annonce que le rdv du 30 est annulé.. Je suis très en colère et lui fait sentir… Moi, j’attends ce rdv depuis trop longtemps, elle ne peut pas me dire ça !!

Et d’un coup, le miracle.. Le professeur a une dispo pour le lendemain, le vendredi 13…… Ni une ni deux, je contacte chéri qui est bien dispo et je pose une journée…

Le rdv est confirmé… Je me rends compte que je gagne 17 jours pour avoir les réponses tant attendues, mais qu’en plus, je n’ai même pas le temps de stresser avant le rdv… Je passe ma soirée au téléphone avec ma mère et à rassembler tous les papiers et questions que je souhaite lui poser.

Le professeur O. est direct… Il ne fait pas dans la fioriture…  A la vue de mes résultats, il comprend que le souci vient de mon chéri… Selon lui, l’ectopie droite qu’il a eu pourrait expliquer le dysfonctionnement.
Mais il se montre également positif. Tout semble Ok chez moi, j’ai une bonne stimulation naturelle malgré mes 34 ans….  Et bien sûr, la bonne nouvelle, c’est que monsieur produit.. Pas beaucoup, mais y’en a !!

Il nous confirme que nous ne pourrons pas avoir de bébé naturellement, sauf miracle…. Et que les résultats de monsieur nous amène directement à la FIV ICSI (sous réserve des résultats à venir), ce qui nous fait gagner du temps. Il semble optimiste…

Je pose des questions sur la FIV, la stimulation ovarienne, le traitement… Il se montre rassurant, et me dit que vu ma réponse ovarienne, on sera sur un protocole court de 10 jours, et faiblement dosé (purée, j’chuis une veinarde !)

J’ai l’impression d’être dans un film… C’est étrange.. Je sors et je m’effondre… Chéri se montre positif…. Il veut y croire, tant naturellement que médicalement assisté.. Je me demande s’il a bien entendu…

Je rentre chez moi et passe mon après midi au tél avec mon amie C., puis ma mère, puis ma soeur…. Je me sens contrariée, triste, inquiète, mais également soulagée… Soulagée d’avoir eu des réponses, et que l’on avance puisque chéri doit passer des examens….

Le programme à venir??

– Dosage hormonal

-Echographie des testicules

– Caryotype

Et tout cela, c’est pour chéri !! Moi, pour le moment, on me laisse tranquille et j’avoue que j’en suis ravie !!!!

Avril 2012 : L’annonce ou plutôt les annonces

Et oui, face au verdict du professeur, il faut accepter l’idée d’un procréation médicalement assistée…. La cause ne sera pas forcément identifiable, et de toutes les façons, pas de traitement pour produire des zozos… Je demande à chéri de poursuivre sa cure de Bion 3.. C’est plein de zinc, ça ne peut que faire du bien…..

Il faut aussi se décider à en parler aux proches.. De mon côté, il ne manque pas grand monde… Mes parents, ma frangine et mes quelques amis proches…

De son côté, il va falloir en parler… Chéri va mieux, il digère doucement après avoir prix conscience de ce que cela voulait dire.. Il a fallu gérer le sentiment de tristesse, de culpabilité, d’inquiétude sur les répercussions sur notre couple… Et oui, et si j’allais faire un bébé ailleurs?? Ben voyons…. Je me montre rassurante et très présente, tendre.. J’aborde le sujet de front, car sinon, il ne peut en parler à personne…. Je sens que ça lui fait un peu de bien…..

Nous passons le week end chez ses parents…. C’est le moment… Il fait l’annonce de manière formelle, à table, alors que toute  la famille est là… Moment d’émotion… Je chouine, sa mère chouine, grand mère chouine, sa soeur chouine… Bref, c’est la fête !!! Mais ça fait bien… Je ne pouvais plus faire semblant de… Et surtout de devoir répondre aux perpétuelles questions sur mon éventuelle grossesse… Là, pour le coup, tout le monde est fixé…..

Publicités

2 réflexions sur “Le début des emmerdements

  1. Je découvre ton blogue. Je me reconnais tellement dans ton parcours! En lisant ce billet, j’ai eu l’impression de me revoir, lorsque nos emmerdements ont commencé. Il faut dire que l’annonce de l’OATS de mon mari nous asséné un coup de masse sur la tête…
    Je vais suivre tes « aventures »: ce petit bébé qui s’en vient pour toi me redonne espoir!

    • J’ai découvert également ton blog hier, et me suis aussi bien reconnue dans tes propos.. Quand on nous a dit pour la cryptozoospermie et nos 50 zozos au total, j’ai pris un gros gros coup sur la carafe…
      Je sais que nous avons une chance incroyable.. Et je pense que cette chance n’est pas unique et qu’elle peut être porteuse d’espoir (sans prétention bien sûr) pour d’autres couples dans notre situation….
      Je vais également suivre avec attention ton parcours et j’espère très sincèrement que tout va bien se passer lors de votre prochaine tentative !!!!

Un petit commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s